Ancien élève du lycée d’arts graphiques et plastiques « Maximilien Vox » à Paris, j’apprends l’art du tatouage auprès de Yvon (tatoueur parisien du 18ème arrondissement) dans les années 80.

Je continue de parfaire mes techniques de tatouage en encrant la peau de mes camarades durant ma période militaire jusqu’en 2003 où je décide d’ouvrir enfin mon premier salon : Studio One Tattoo au Muy, puis à Draguignan.

Aujourd’hui, c’est au Gentleman Badger, dans une ambiance rappelant la grande époque où les tatoueurs officiaient dans les salons de barbier des bas quartiers, que je mets mon expérience à votre disposition.

« Il est important de savoir QUI va vous tatouer, avant de s’interroger sur ses tarifs… »

Quelques créations